FAQs


Légumineuses

Comment mieux digérer les légumineuses ?

Trois règles à suivre :

 

1. Les laisser tremper dans de l’eau froide une nuit entière, jeter l’eau de trempage et rincer plusieurs fois les légumineuses.
2. Bien cuire les légumineuses. Ne pas hésiter à ajouter un peu d’acidité pendant la cuisson, par exemple du jus de citron.
3. Enfin, pensez à mâcher longueeeemeeeent et à rajouter des épices (cumin, fenouil, gingembre…) pour les rendre plus digestes et éviter les ballonnements :).

Quelles sont les légumineuses les plus riches en protéines ?

Hors soja, les légumineuses les plus riches en protéines en ordre décroissant sont (/100g) : les lentilles (25,8g), les pois cassés (24,55g), les haricots rouges (22,5g), les pois chiches (20,5g) et les haricots flageolets (19,1g).

Quelles sont les légumineuses les plus riches en fibres ?

Hors soja, les légumineuses les plus riches en fibres en ordre décroissant sont (/100g) : les pois cassés (25,5g), les haricots flageolets (23,4g), les lentilles (17,1g), les haricots rouges (15,2g) et les pois chiches (13,3g).

Pourquoi manger des légumineuses ?

Les légumineuses ont de nombreux atouts et il est très intéressant de les intégrer à son alimentation :

 

> Elles sont naturellement riches en protéines végétales. Associées à des céréales, elles peuvent constituer un apport protéique équivalent à celui de la viande.
> Elles contiennent une grande quantité de fibres. Avoir une alimentation riche en fibres aide à la digestion et permet au corps de mieux réguler son taux de sucre sanguin.
> Elle sont riches en vitamines et minéraux. Elles regorgent de fer, de magnésium, de potassium et des vitamines B qui sont nécessaires à l’équilibre de l’organisme.
> Elles ont un index glycémique bas, ce qui permet à la digestion de se faire plus lentement et apporte un effet de satiété important.

Où trouver des protéines végétales ?

Il y a trois sources de protéines végétales :

 

> Les légumineuses : riches en fer et en fibres, elles sont naturellement riches en nutriments. Dans cette catégorie d’aliments on y trouve : les pois, les haricots, les lentilles, etc.
> Les céréales (quinoa, maïs, boulgour, riz, etc.) sont également une bonne alternative à la viande. Riches en glucides et en protéines, elles contiennent de nombreux minéraux. Il est important de savoir que l’association céréales + légumineuses permet d’avoir tous les acides aminés nécessaires.
> Les graines oléagineuses : amandes, noix, sésame, etc.

En quoi votre démarche est-elle liée au développement durable ?

Notre démarche répond à un double enjeu lié au développement durable :

 

> D’une part, développer une offre alimentaire de qualité : les légumineuses ont des atouts nutritionnels bien connus. Elles sont notamment riches en fibres et contiennent des protéines végétales de qualité. Leur association avec des céréales (c’est le cas dans nos recettes !) permet une excellente assimilation des protéines végétales. Ce sont des alliées pour un bon équilibre alimentaire.

> D’autre part développer une agriculture durable en cultivant et transformant en France des légumineuses. La culture des légumineuses est un vrai atout agricole et environnemental ! Elles sont très économes en eau et ne nécessitent pas l’ajout d’engrais azotés. En effet elles fixent l’azote présent dans l’air pour le réintroduire dans les sols. De plus, elles fertilisent les sols. Par conséquent, en introduisant les légumineuses dans une culture, on réduit la consommation globale d’azote, et donc l’émission de gaz à effet de serre.